AppleMag : Actualité dédiés à la téléphonie et aux produits Apple iPhone, iPad, Mac, iWatch, ..

sur ce site

OnePlus 5T – l’analyse

Écran et son : L’écran bénéficie de la même technologie Optic AMOLED que précédemment, offrant une bonne reproduction des couleurs. Comme il a été étiré, il a gagné quelques pixels pour conserver la même densité de 401 ppi qu’auparavant. Nous avons ici un panneau Full HD+ de 1080 pixels verticalement et 2160 pixels horizontalement.

OnePlus a étalonné l’écran selon la norme DCI-P3, actuellement utilisée pour les médias généraux. Cela permet de reproduire des photos et des vidéos aux couleurs fidèles, mais l’utilisateur peut modifier l’étalonnage des couleurs en choisissant parmi quelques profils dans les paramètres d’affichage. Le logiciel vous permet également de régler la température de la couleur, en rendant le blanc plus froid ou plus chaud à votre goût.

Entre autres

Le gros avantage de l’écran de l’appareil réside dans la luminosité maximale atteinte. Nous avons utilisé un luxmètre pour mesurer l’intensité de la lumière émise par la dalle Optic AMOLED et nous avons constaté des valeurs dépassant 1 100 lux et allant jusqu’à 1 200.

L’angle de vision, comme on peut s’y attendre d’un écran doté d’une dalle AMOLED, est excellent. La résolution peut sembler faible pour un flagship, mais même en utilisant le OnePlus 5T de près, il est presque impossible de voir les pixels sur l’écran.

Si l’appareil est capable d’offrir une bonne image, on ne peut pas en dire autant du son. Il ne possède qu’un seul haut-parleur, qui, en plus de délivrer un son mono, n’est pas d’une grande qualité. En mettant le volume au maximum, ou même proche de celui-ci, nous voyons le son sortir assez déformé, surtout dans les chansons avec des basses. En outre, la position du haut-parleur n’est pas la meilleure, car il est facilement caché par la main de l’utilisateur.

Matériel et performances

Comme nous l’avons dit précédemment, le OnePlus 5T n’est pas une version turbo du OnePlus 5. Nous retrouvons ici le même chipset Snapdragon 835, composé d’un processeur octa-core avec une vitesse maximale de 2,45 GHz, du GPU Adreno 540 et de 8 Go de RAM. Le modèle peut également être trouvé avec 6 Go de mémoire, en plus d’avoir deux options de stockage : 64 ou 128 Go.

Dans les benchmarks nous avons des valeurs élevées, comme déjà attendu d’un flagship. Dans AnTuTu nous avons enregistré 170 mille points, tandis que dans GeekBench nous avons eu 1 962 (test single-core) et 6 612 (test multi-core). Avec la participation du GPU, le score est passé à 7 846, ce qui montre clairement que le téléphone chinois est vraiment puissant. Pour vous procurer des pièces détachées de téléphone, faites un tour sur ce site, Mobilax.fr !

Dans les tests graphiques synthétiques, nous avons obtenu 3 436 points dans 3D Mark et jusqu’à 112 fps dans le T-Rex de GFX Bench, comme on peut le voir dans les captures d’écran ci-dessus. L’unité de traitement graphique du OnePlus 5T a beaucoup de souffle pour gérer n’importe quelle application ou jeu 3D en résolution Full HD+.

Dans la liste sélectionnée, nous avons les applications Appareil photo, Galerie et Paramètres, tandis que d’autres ont été téléchargées comme Facebook, WhatsApp, Chrome, Netflix, Spotify, Photoshop Mix, Pokémon Go et Asphalt 8.

L’ouverture s’est faite exactement dans cet ordre, en comptant le temps à partir du moment où le chronomètre a été mis en marche et en faisant un point à la fin du premier tour pour voir si le deuxième tour s’exécuterait plus rapidement, puisque toutes les applications et tous les jeux seraient théoriquement déjà stockés dans la mémoire vive.

Au premier tour, le 5T n’a mis que 40 secondes pour ouvrir toutes les apps. Au deuxième tour, le smartphone de OnePlus n’a eu besoin que de 13 secondes. Et comme prévu, ses 8 Go de RAM absurdes ont fait le travail en bonne et due forme en gardant toutes les applications ouvertes en arrière-plan. De cette manière, le OnePlus 5T surpasse (à peine) son prédécesseur.

Source : tudocelular.com