AppleMag : Actualité dédiés à la téléphonie et aux produits Apple iPhone, iPad, Mac, iWatch, ..

sur ce site

Poco M3 Pro 5G – l’analyse

Batterie : La batterie de 5 000 mAh donne un bon rendement et peut offrir une autonomie de deux jours comme le promet Poco, à condition de ne pas y aller trop fort. Il a rapporté un peu moins que le Poco M3, mais il y a une différence de 1 000 mAh entre les deux, donc on pourrait dire que le Pro arrive même en tête de l’optimisation logicielle qui favorise la consommation plutôt que les performances.

Il est livré avec un chargeur de 22,5 W, bien qu’il prenne officiellement en charge le 18 W, et il faut presque deux heures pour remplir complètement la batterie. Le temps pourrait être meilleur, d’autant plus que les intermédiaires de la gamme Redmi se chargent en deux fois moins de temps.

Une charge rapide de 15 minutes permet de récupérer 19% et, après une demi-heure sur la prise, il reste un tiers de la batterie à utiliser.

Appareil photo

Et les caméras ? Eh bien, nous nous attendions à un ensemble plus robuste. Le principal a une résolution de 48 MP (quelque chose que l’on trouve déjà même dans les téléphones de base), tandis que le secondaire a un objectif macro et le tertiaire se charge du flou d’arrière-plan. Pas de caméra ultra-large, ce qui est dommage. En façade, on trouve une caméra de seulement 8 MP pour les selfies. Nous pouvons dire que c’est essentiellement la même configuration de caméra que le Poco M3, moins cher.

Standard | 48 MP

En mode standard, le Poco M3 Pro enregistre des photos de 12 MP et parvient à capturer des images avec une bonne netteté, peu de bruit, des couleurs proches de la réalité et une large plage dynamique sans avoir à faire appel en permanence au HDR. Bien sûr, tout n’est pas parfait et la caméra souffre un peu des détails éloignés du paysage.

Nuit

Le plus ironique, c’est que la qualité des photos se dégrade lorsque l’on prend des photos à la résolution maximale. Il semble que le matériel ne puisse pas le gérer ou que le logiciel de Xiaomi ait été mal réglé. La caméra macro ne fait que l’essentiel puisque le capteur est faible et qu’il n’y a pas d’autofocus. L’effet de flou est imparfait et nous avons vu des téléphones moins chers de Xiaomi avec un meilleur effet de portrait.

Macro

La photographie de nuit ne sera pas un problème pour le Poco M3 Pro. Certes, vous n’obtiendrez pas toujours des photos incroyablement détaillées, mais il se débrouille bien pour la catégorie et ne souffre pas de bruit dans les endroits sombres. Il existe un mode nuit qui rend les photos plus claires et rétablit les taches perdues dans l’obscurité, mais en échange de photos légèrement granuleuses.

Flou

L’appareil photo frontal peut sembler décevant en raison de sa faible résolution, mais il surprend en enregistrant de superbes selfies. La netteté, les couleurs et le contraste sont bien équilibrés et il n’y a pas de bruit perceptible pendant la journée. Les selfies de nuit présentent déjà une forte baisse de qualité et se situent au niveau des intermédiaires bon marché. Le mode portrait présente un bon effet de flou et comporte peu d’erreurs.

Selfie

Le caméscope est le plus gros point faible du Poco M3 Pro. Il n’enregistre pas en 4K et la mise au point n’est pas des plus rapides. La stabilisation électronique permet de gérer les tremblements, mais la qualité des séquences est bien inférieure à celle des photos. La caméra frontale produit beaucoup de bruit lors des enregistrements de nuit et la capture audio n’est que décente.

Logiciel

Du côté logiciel, nous avons Android 11 modifié par MIUI 12 avec le Poco Launcher. Dès la prise en main du téléphone, vous remarquerez que le lecteur biométrique est réactif dans la reconnaissance des empreintes digitales et déverrouille rapidement l’appareil pour l’utiliser. Pour vous procurer des pièces détachées de téléphones, faites un tour sur ce site, Mobilax.fr !

Par défaut, un thème différent est installé, mais il peut être personnalisé. Il y a Google Discover qui peut être activé pour être accessible sur le côté gauche de l’écran d’accueil. Les applications sont organisées en catégories et l’écran de notifications est divisé en deux parties comme dans iOS.

On y trouve plusieurs applications modifiées par Xiaomi, la prise en charge du thème sombre (bien qu’il ne génère pas d’économies de batterie faute d’écran AMOLED), et des animations agiles qui tirent parti de l’écran 90 Hz.

Source : tudocelular.com